Image
MENU

Une organisation à hauteur de l’événement

Le congrès national des sapeurs-pompiers de France est un point de rendez-vous annuel majeur entre les sapeurs-pompiers, leur fédération nationale et leur gouvernance. Il accueille régulièrement plusieurs dizaines de milliers de visiteurs, réunit plus de 3 000 congressistes et permet à plus de 400 exposants et industriels de dévoiler leurs dernières innovations en matière de secours et d’incendie et d’accéder à un marché professionnel important.

C’est aussi un moment où un large public peut venir à la rencontre des pompiers de France.

Le « Comité d’organisation Marseille 2020 » a été fondé le 1er février 2018 pour préparer ce 127ème congrès national des sapeurs-pompiers de France.

Si l’organisation du congrès repose sur cette structure de base associative, la co-production entre le SDIS 13 et l’UDSP 13 et son réseau d’amicales est au cœur de notre démarche.

Pompiers 13

Les sapeurs-pompiers forment le cœur du système de la sécurité civile en France. En effet, d’après le code général des collectivités territoriales, les services d’incendie et de secours sont chargés de la prévention, de la protection et de la lutte contre les incendies. Cette mission leur appartient en propre.

En outre, ils concourent à la protection et à la lutte contre les autres accidents, sinistres et catastrophes, à l’évaluation et à la prévention des risques technologiques ou naturels, ainsi qu’aux secours d’urgence.

Au nombre de 250.000, les sapeurs-pompiers sont essentiellement des civils, puisqu’il n’existe en France que deux unités militaires chargées des secours et regroupant environ 10.000 hommes : la brigade des sapeurs-pompiers de Paris et le bataillon de marins-pompiers de Marseille. Parmi les sapeurs-pompiers civils, plus de 85% sont des volontaires.

La loi n° 96 - 369 du 3 mai 1996, relative aux services d’incendie et de secours, a consacré une évolution de fait entamée depuis plusieurs années et a institué une nouvelle organisation territoriale des services d’incendie et de secours.

Le corps départemental des sapeurs-pompiers des Bouches-du-Rhône comprend 59 centres de secours répartis sur 5 groupements territoriaux qui assurent des missions opérationnelles, administratives et techniques.

Il est également composé de 6 pôles de direction composés de plusieurs groupements de services.

Le SDIS est administré par un conseil d’administration et un bureau composés de représentants du Département, des communes et des établissements publics de coopération intercommunale compétents en matière de secours et de lutte contre l’incendie.

La présidence en est assurée par Madame Martine Vassal, présidente du conseil départemental qui peut soit assumer cette fonction, soit la déléguer à l’un des membres du conseil d’administration.

Le directeur départemental des services d’incendie et de secours est nommé par le ministre de l’Intérieur après avis du Préfet et avec l’accord du président du Conseil d’administration du SDIS.

Quelques chiffres-clés

  • 500 000 appels
  • 142 000 interventions

Interventions

En 2018, la répartition des interventions des sapeurs-pompiers des Bouches-du-Rhône est la suivante :

  • Secours d’urgence aux personnes (SUAP) : 112.562 (78,5%)
  • Accidents de la circulation : 7.865 (5,5%)
  • Incendies : 6.192 (4,3%)
  • Risques technologiques : 880 (0,6%)
  • Aides à la personne : 2.062 (1,5%)
  • Protection des biens : 2.224 (1,5%)
  • Divers : 11.635 (8,1%)

Ressources humaines

Les Pompiers13 forment ensemble les maillons essentiels du service départemental d’incendie et de secours des Bouches-du-Rhône. En haute saison, ils sont plus de 7.100 à protéger le territoire :

  • 1 235 sapeurs-pompiers professionnels
  • 4 644 sapeurs-pompiers volontaires
  • 87 médecins sapeurs-pompiers
  • 83 infirmiers
  • 13 pharmaciens
  • 398 personnels administratifs, techniques et spécialisés
  • 318 jeunes sapeurs-pompiers
  • 30 services civiques
  • 307 saisonniers

Moyens matériels

Plus de + 1 100 engins dont :

  • 144 véhicules de secours et d’assistance aux victimes
  • 77 véhicules de lutte contre les incendies
  • 222 véhicules de lutte contre les végétations